samedi, mai 06, 2006

Signature

Michel Nomber signera QJG
-le dimanche 14 mai de 17h à 20 h chez Bibliophane rue des Rosiers Paris 3ème
-le 21 mai au salon I Cube Cap 15 de 14h à 17h

Traduction

L'auteur cherche un éditeur dans les langues suivantes (hébreu et anglais) où il existe vraisemblablement un lectorat

Passage de QJG sur Soir 3

Marie Drucker a parlé de la sortie de Quand j'étais goy dans l'édition de Soir 3 du 2 mai
Vous pouvez la voir en cliquant ici

vendredi, mars 17, 2006

Séances de dédicace au Salon du livre

Je signerai au Salon du livre :
-Dimanche 19 de 14h30 à 16h30
-Mardi 21 à 19h à 21h
STAND D150

vendredi, février 24, 2006

Sortie du livre !

"Quand j'étais goy" sortira le 8 mars.
Vous pouvez déjà le commander à cette adresse .

vendredi, février 10, 2006

Avancées de QJG

L'auteur de Quand j'étais goy est en Israël (sur sa terrasse) pour une semaine.
La date de sortie de QJG n'est pas encore dévoilée mais elle devrait se situer entre la fin du mois de février et le début du mois de mars...
Suspens donc.

jeudi, février 02, 2006

Prélude à une couverture



Voici quelques photos (prises par Ariel Rein) qui décrivent l'environnement d'où a emergé la couverture de Quand j'étais goy.

Rencontre entre deux journalistes autour de QJG

Pierre Boaz discute avec Bernard Endus de la sortie du nouveau livre sur l'identité juive : Quand j'étais goy.
Pierre Boaz (PB) : "Mon cher Bernard, qui est cet auteur totalement inconnu ?
Bernard Endus (BE) : - Il me semble que c'est un jeune fraîchement émoulu d'une fac de lettres
PB : -Est-ce un goy ?
BE : -J'en sais rien mais en tout cas il a dû l'être.
PB : -Mon cher Bernard, devra-t-on l'inviter sur notre radio (radio Shanon) car le livre démarre à Casablanca et ça peut séduire Robert Seraf, notre patron.
BE: -Oui, mon cher Pierre, mais le problème c'est que Robert est intarissable, qu'il ne ponctue jamais ses phrases et que s'il interviex ce jeune auteur, il peut le desservir plutôt qu'autre chose.
PB: -Tout ce que tu me dis est en voix off parce que je veux garder mon poste
BE : -Moi aussi, d'autant que nous avons le même.
PB: -Shabat Shanon, Bernard
BE: -Shabat Shanon, Pierre

La quatrième de couverture !


Pour les curieux... La quatrième de couverture vous en dira un peu plus sur l'intrigue de Quand j'étais goy !
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

mercredi, février 01, 2006

Couverture


Voilà, en avant-première la couverture de Quand j'étais goy.

Casablanca

En 2007 aura lieu le centième anniversaire de ma ville : Casablanca.
J'y suis arrivé tout petit (j'avais cinq ans) et l'ai quittée après le bac. Je vais vous montrer des photos de Casablanca à l'époque. Mais ce sera pour plus tard. Aujourd'hui, je vais vous parler du Lycée Lyautey. Il existe toujours. Tous ceux dont les amis ou les parents ont vécu au Maroc en ont entendu parler.

Pourquoi ? Parce que c'était le plus grand lycée de la mission universitaire et culturelle française à l'étranger. Il y règnait une ambiance de tolérance, d'amitié et de cohabitation entre élèves de toutes origines. Il y avait les Frankaouis qui venaient de métropole, les Juifs dont le peuplement au Maroc est plus ancien que les Arabes. Ces derniers avaient eu leur indépendance en 1956, et étaient rayonnants de bonheur dans les années 60. Désireux de s'imprégner de culture française, ils excellaient dans les disciplines littéraires. Il y avait aussi les Pieds-noirs d'origine métropolitaine, espagnole (surtout dans le quartier Maarif), italienne voire grecque. Tout ce petit monde coexistait dans la joie. Nous étions tellement heureux que le lycée ferme à l'occasion des fêtes juives, musulmanes et catholiques.

Tout près du lycée, il y avait le Napoléon où nous passions nos heures de permanence à jouer au babyfoot et au flipper. On mangeait des pistaches, on buvait du judor, du crush, de la limonade blanche SIM. Parfois on buvait aussi du lait fermenté, le raibi qui pouvait même être parfumé à la fraise.

C'est dans ce contexte que démarre Quand j'étais goy, le livre que j'ai écrit et qui sera édité chez Publibook en février 2006. Je signerai au Salon du Livre en mars, à Paris !